Mérite Maritime Gironde - © tous droits réservés 2014-17 - webmaster Alain Clouet
EcoLogical
EVENEMENTS - “Des racines et des ailes”, mercredi 5 octobre à 20h55 - Notre assemblée générale à Andernos les Bains - Remises de médailles à Gujan-Mestras - Remise de la croix de commandeur à M. de la Giroday
Photo de gauche à droite  Mme Marie- Hélène des ESGAULX Sénatrice Maire de Gujan-Mestras, Mr JUSTIN Récipiendaire  décoré Chevalier,  PhV Président FNMM GIR ,Mr LABAN Officier M.M.; Mr CARRERE Récipiendaire   Chevalier; Mr MORDANT Administrateur Affaires Maritimes Arcachon; Mr CHAUVET 1er Adjoint Maire  Gujan –Mestras   Nos médaillés à Gujan-Mestras le samedi 19 mars 2016
DE L'ATLANTIQUE À LA MÉDITERRANÉE au fil de la Garonne et du canal du Midi Mercredi 5 octobre à 20h55 sur FR3 Ce nouveau numéro du magazine des Racines et des Ailes, présenté par Carole Gaessler, vous emmènera de l’Atlantique à la Méditerranée. Un parcours de 560 km au fil de la Garonne et du canal du Midi qui fête cette année ses 350 ans. Nous commencerons notre voyage à Bordeaux, une ville tournée vers son fleuve. Depuis 2007, la ville est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Puis, nous poursuivrons notre périple au fil de la Garonne entre villages fortifiés, trésors de l’abbaye de Moissac avant de terminer à Toulouse. Toulouse, point de départ du canal du Midi qui s’étend sur 250 km de long jusqu’à Sète. L’occasion de vous raconter l’extraordinaire histoire de ce chef- d’œuvre voulu par Pierre-Paul Riquet. Une réalisation titanesque toujours en fonctionnement aujourd’hui. Sur la Garonne, entre Bordeaux et Toulouse En quelques années, Bordeaux est devenue une destination prisée des croisiéristes. Pour accéder au cœur de la ville, les navires doivent d’abord remonter l’estuaire de la Gironde, le plus vaste d’Europe. Avec ses hauts fonds, ses courants et ses bancs de sables mouvants, c’est aussi l’un des plus dangereux. Jérôme Lambert est l’un des pilotes de la Gironde. Ce matin, il escorte le Crystal Symphony, un énorme paquebot de 51 000 tonnes et plus de 238 mètres de long jusqu’au port de la Lune, dans le centre historique de Bordeaux. Depuis l’Antiquité, ce port fait la fortune de la cité. Au XVIIIème siècle, en l’honneur du roi Louis XV, l’intendant Tourny dote Bordeaux d’une façade fluviale monumentale qui constitue aujourd’hui le plus vaste ensemble urbain jamais classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Sylvain Schoonbaert, architecte, nous fait découvrir le port de la Lune et ses 2 000 ans d’histoire. Depuis 2006, Bordeaux s’est offert le plus grand miroir d’eau du monde. Une dalle de granit de 3450 m2  qui alterne effets de miroir et de brouillard. Le miroir d’eau offre une perspective magique sur le palais de la Bourse et la Garonne. Conçu par l’architecte Michel Corajoud et le fontainier Jean - Max Llorca, c’est devenu l’emblème de la ville. Symbole de la richesse de la ville, le quartier des Chartrons. C’est le fief des négociants en vin venus des pays du Nord. Ils prospèrent en vendant le vin de Bordeaux dans leur pays d’origine. Ces marchands bâtissent leurs maisons de négoce face au port. Aujourd’hui, transformés en hôtels particuliers, nous vous les ferons découvrir. Sur la rive gauche de la Garonne, la guinguette « chez Alricq » a investi une ancienne zone marécageuse. Aujourd’hui, c’est le lieu de rendez-vous de tous les Bordelais qui trouvent ici un véritable jardin dans la ville. Au Moyen Âge, la Garonne est un axe stratégique pour les navires marchands et fait l’objet de toutes les convoitises. Souverains, seigneurs locaux et ordres ecclésiastiques bâtissent de nouvelles cités portuaires et péages tout au long de son cours. Sylvie Faravel est une spécialiste de l’époque médiévale. Avec elle nous survolerons la Garonne et ses trésors d’architecture depuis les plateaux de l’Entre-Deux-Mers jusqu'à la confluence avec le Tarn. Quelques kilomètres plus loin, l’abbaye de Moissac…. Conservatrice de l’abbaye, Estelle Bouillon nous fait découvrir le portail et le cloître, chefs-d’œuvre de l’art roman classés à l’Unesco. Au Sud de Moissac, nous suivons désormais le canal latéral à la Garonne. Long de 193 km, il relie le sud de Bordeaux à Toulouse. En bordure de ce canal, Christian Constant, le chef étoilé et l’enfant du pays, a réhabilité l’ancienne maison de l’éclusier. Avec son associé, le chef Christophe Marque, ils sillonnent la région pour dénicher les produits d’exception comme la poule noire de Caussade. À mi-chemin entre le littoral atlantique et les côtes méditerranéennes se trouve Toulouse. Au fil des siècles, les crues de la Garonne ont façonné l’architecture de la ville. Mais la force du fleuve a aussi fait sa fortune. Sur le canal du Midi, entre Toulouse et Sète Cette année le canal du Midi fête ses 350 ans et ses 20 ans d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Une occasion de vous raconter l’incroyable histoire de ce chef-d’œuvre. Le rêve fou d’un homme : Pierre-Paul Riquet. Creusé sous le règne de Louis XIV, le Canal du Midi est une réalisation pharaonique. Plus de 300 ouvrages d’art rythment ce canal sur près de 250 km de long. Dominique Pilato est la directrice du musée du canal du Midi, elle nous fera découvrir les « sources » du canal au cœur de la montagne Noire. Sans les ruisseaux qui coulent sur les flancs de cette montagne, le canal ne pourrait être navigable toute l’année. Nous pénétrerons ensuite dans les entrailles du prestigieux barrage de Saint-Ferréol, la tour de contrôle du canal depuis le XVIIème siècle. A Castelnaudary, Jacques André, historien, nous expliquera comment Riquet a réalisé le tour de force de créer un port digne des plus grandes cités maritimes au cœur des champs du Lauragais. Il désirait faire de son canal l’un des principaux axes commerciaux d’Europe. Pour franchir les rivières, Riquet a aussi mis au point le tout premier pont-canal de France. Puis nous traverserons Capestang qui se trouve sur le grand bief du canal du Midi, 54 km sans aucune écluse, avant d’arriver au tunnel du Malpas,  le premier tunnel-canal du monde, entièrement creusé dans le tuf et long de 200 mètres. Enfin les écluses de Fonsérannes sont une des œuvres majeures de Riquet. Réalisées dans sa ville natale, Béziers, elles sont aujourd’hui en restauration. Notre voyage se terminera à Sète, à l’embouchure du canal du Midi. Une ville entièrement construite par Riquet à la demande de Louis XIV il y a également 350 ans. Pierre-Paul Riquet ne verra jamais son canal  en fonctionnement. Il s’éteindra en 1680, seulement quelques semaines avant son inauguration.